Kapitén Sant-Maleu - Le capitaine de Saint-Malo

Loeiz Herrieu da heul - Loeiz Herrieu, suite

Kapitén Sant Maleu

Nota-bene.
Cette chanson se chante en mouvement de gavotte. Elle est connue de tous les sonneurs de bombarde et de biniou des environs de Lorient qui ne manquent jamais une occasion de la faire entendre. Le premier vers et l'onomatopée lura forment, dans la mélodie, une seule phrase qui va crescendo et s'arrête brusquement sur la dernière syllabe ra; les deux reprises du premier vers se disent avec plus de douceur, ainsi que le troisième vers.

1. - Me mam genoh é houlennan, lura!

Me zimè pé ne ziméan?
1.- Ma mère, je vous le demande:

Me marierai-je ou ne me marieiai~je point?
2. Me zimé pé ne ziméan;

Chanchigeu erhoalh e gavan.
2. Me marierai-je ou ne me marierai-je point?

Assez de galants j'ai trouvé.
3. Chanchigeu erhoalh e gavan

Tri pautr iouank hag un intan.
3. Assez de galants j'ai trouvé:

Trois jeunes gens et un veuf.

4. 'Tri pautr iouank hag un intan,

Kap'ten Sant-Maleu, mar karan!
4. Trois jeunes gens et un veuf,

Le Capitaine de St. Malo si tel est mon bon plaisir.
5. Kap'ten Sant-Maleu, mar karan:

Kant skouid geton en noz ketan
5. Le Capitaine de St. Malo si tel est mon bon plaisir:

Il m'a promis cent écus pour la première nuit;
6. Kant skouid geton en noz ketan,

Deu gant en eil noz mar karan.
6. Il m'a promis cent écus pour la première nuit;

Deux cents pour la seconde si je le désire.
7. - Me merh, kemér é eur geton

Ha tro kein, groa goap anehon!...
7. - Ma fille, prends toujours son or

Puis tourne lui le dos ensuite

8. Me mam ne hrein ket en dra zé;

Rak più me hemérou goudé?
8. - Ma mère ne me donnez pas de tels conseils

Et mariez-moi comme les autres.
9. - Me mam, n'em alijet ket fal

ha dimeet mé èl er ral
9. Ma mère, je ne ferai point cela;

Car qui me prendra plus tard?
10. Mar em hou mé eur hap'tén

Ne vou ket hemb guir éreden;
10. Si j'ai l'or du capitaine,

Ce ne sera que par vrai mariage;
11. Ne vou ket hemb guir éreden

Eit chom geton de virùiken.
11. Ce ne sera que par vrai mariage

Et je lui resterai toujours fidèle.
12. Ken ne zei Doué pé en Ankeu,

De glask unan anomb hun deu;
12. Jusqu'à ce que Dieu ou l'Ankou,

Vienne chercher l'un de nous,

13. Ne zei en Anken get é gar

De gas unan anomb d'en doar.
13. Jusqu'à ce que vienne l'Ankou avec sa charrette

Chercher l'un de nous pour la cimetière.




























 

Lévrieu - Levrioù - Livres