Er Chistr neùé - Le cidre nouveau

Loeiz Herrieu da heul - Loeiz Herrieu, suite

 

   
1.Peizanted, er gué zou karget
A avaleu milen:
Golhet hou fustigeu, pautred,
Er bléad er goulen.



2. Lakeit hou fusteu, hou tonneu
De drampein én deur skér
Ha tolpet hou pern aveleu
Er hornig ag hou lér.



3. A pe zei er gouian kalet,
Karget hou melinieu,
Ha troeit get plijadur, pautred,
Malet hou avaleu.



4. Hag én hou preseu stoubet mat
Paket hou markajen
Lakeit plouz kerh, ar bep trohad
Hou chistr e vou milen.



5. Ha bremen, get hou nerh brasan,
Sterdet ar hou preseu:
Er chistr e rid: er frond huékan
E saù dré hou kranjeu.



6. D'en dud ag en ti ha d'er vistr
A pe ver get er pred,
Nitra ne dalv ur bannig chistr
Eit torrein er séhed.



7. Hag a pe vér draillet d'er boén,
E hersal doh en doar,
Aveit degas kalon d'en dén
Er chistr e zou hemb par.



8. Er chistr e zou ivaj en ol
Er pinùik hag ur peur
Mes mèuein geton e zou kol
Ha dismant ivaj eur



9. Ean zou goed er guir Vretoned;
Hemb zou n'hellant biùein.
Chomamb fidél d'hun chistr, pautred;
Mes gouiamb en ivein



L. H.
1. Paysans, vos arbres sont remplis
De pommes dorées:
Rincez vos fûts, les gars
La récolte le demande.



2. Faites tremper vos fûts, vos tonnes,
Dans de l'eau bien claire,
Et entassez vos fruits
Dans un coin de votre aire.



3. Et lorsque viendra la rude saison,
Remplissez vos moulins,
Et tirez avec plaisir les gars,
Broyez vos pommes.



4. Et dans vos pressoirs bien calfeutrés
Rangez votre marc;
Sur chaque couche placez de la bonne paille d'avoine,
Votre cidre sera plus beau!



5. Et maintenant, de toutes vos for‚es,
Serrez vos pressoirs,
Le cidre coule: le plus suave parfum
Remplit vos celliers.



6. Pour la maisonnée comme pour les maîtres
Assis la table familiale,
Rien ne vaut, au moment du repas,
une lampée de bon cidre
Pour apaiser la soif.



7. Et lorsqu'on est fatigué
Par les durs travaux des champs,
Pour vous rendre le coeur vaillant,
Le cidre est vraiment sans pareil.



8. Le cidre est la boisson de tous,
Du riche comme du pauvre,
Mais en abuser c'est perdre
Et gaspiller une boisson d'or.


9. C'est le sang des vrais Bretons,
Sans lui ils ne peuvent vivre.
A notre cidre restons fidèles les gars
Mais n'en abusons jamais ...

 

Lévrieu - Levrioù - Livres